Sunday, April 12, 2009

Yann & Édith's Wuthering Heights

The first part of a new comic adaptation of Wuthering Heights has been published in France by Éditions Delcourt:

Les Hauts de Hurlevent, d'Emily Brontë. Volume 1
Date de parution : 08/04/2009 |
ISBN : 978-2-7560-1380-0
Adaptation : YANN
Illustrations : ÉDITH
Colours : ÉDITH
Collection : EX-LIBRIS

Sur les terres balayées par les vents du nord, le malheur s'abat lorsque Mr Earnshaw recueille Heathcliff, un va-nu-pieds, qu'il élève comme ses propres enfants. Dès lors se déchaînera sur la lande isolée une violente tempête d'amours et de haines... Dès lors chacun ne gagnera le repos de son âme qu'au terme d'une douloureuse errance... Dès lors la paix reviendra peut-être sur les Hauts de Hurlevent ? (Google translation)
Click in the images to enlarge them:

The second volume will be published next November.

EDIT:
A selection of reviews, all of them positive:

Planete BD:
Yann et Edith ont déjà livré l’extraordinaire Basil et Victoria dans une ambiance victorienne exquise, et s’imposait donc comme le duo de la situation. Le roman n’est pas réputé pour sa jovialité (les sœurs Brontë ne sont guère connues pour leurs comédies) et encore, le pire est à venir… L’austérité naturelle qui en émane trouve toutefois un traitement lumineux et limpide à travers le dessin sensible d’Edith, qui fait contrepoids avec la sinistrose ambiante des mœurs et du Yorkshire fin XVIIIe. Les expressions des enfants demeurent rieuses et/ou sensibles, quand bien même ils sont en colères ou adultes. Et si la colorisation respecte le lugubre des lieux, par l’emploi récurrent de teintes ocre ou glauque, elle laisse passer beaucoup de lumière (rasante). Le travail d’adaptation de Yann n’est pas reste non plus. Le scénariste, dont on ne présente plus la bibliographie luxuriante, a le mérite d’adapter le roman sans le dénaturer, tout en respectant les contraintes de la « narration graphique moderne ». Les dialogues ne sont jamais pesants, ajustés au langage contemporain (« Touche moi pas ! ») et finalement, cette première moitié de diptyque se lit d’une traite. Super boulot ! (Benoît Cassel)
Chez Emy:
J'ai pu cette semaine découvrir avec un immense plaisir le tome 1 des Hauts de Hurlevents. J'ai été conquise par cet album (dont le scénario est de Yann et les dessins d'Edith). Pourtant, ce n'était pas gagné, j'ai eu des à-prioris négatifs en feuilletant quelques pages. Le style du dessinateur ne me plaisait pas trop au premier abord et puis au final, je dois dire qu'il m'a absolument convaincue !
C'est vrai que l'artiste a un trait un peu particulier mais je trouve qu'il sert plutôt bien l'ambiance ténébreuse du récit.
J'ai été ravie de constater que les personnalités du roman ont été respectées. Ce qui n'est pas toujours le cas des adaptations ciné ou tv ... Je pense notamment à la récente mini-série dans laquelle Catherine semble bien plus sympathique que dans le roman !
Dans la BD, elle est égale à elle-même, caractérielle, passionnée, emportée et méchante aussi, par moments (n'ayons pas peur des mots ! ).
J'ai aussi beaucoup apprécié la palette des couleurs, qui une fois encore, restitue très bien l'aura lugubre et sombre du roman.
Par contre, une petite chose risque de déranger les fans du livre (dont je ne fais pas vraiment partie, je dois
admettre que je préfère Charlotte à Emily) ... Le changement narratif me semble un peu étrange. C'est Catherine qui raconte son histoire et non Nelly, la servante et gouvernante. Je ne demande qu'à lire la suite, et découvrir les raisons de ce choix mais je trouve tout de même que c'est un peu surprenant !
Sceneario:
La version en bandes dessinées que propose le scénariste Yann est très intéressante parce qu’elle va à l’essentiel et parce que, par exemple, si des descriptions et des ambiances ne peuvent être très détaillées que dans les textes, le dessin et les couleurs que l’on doit ici à Edith s’y substituent remarquablement bien.
Comme beaucoup d’adaptations de classiques en bandes dessinées, et cela quelque soit le style graphique, cette série Les Hauts de Hurlevent réconcilie le lecteur avec les souvenirs de lecture qu’il peut avoir. C’est un des pouvoirs du 9ème art : remettre à la portée des gens (et même des plus exigeants) des œuvres qui sinon resteraient pour eux synonymes de laborieuses lectures. C’est aussi pour cela qu’on aime la BD ! Merci donc aux auteurs, et en route vers la suite ! (Sbuoro)
ActuaBD:
Yann et Edith (pour la petite histoire, beau-frère et belle-sœur dans le civil) confirment leur attrait pour la culture britannique. Après avoir raconté l’histoire de deux orphelins londoniens dans Basil & Victoria (le tome 2 reçut l’Alph’Art du meilleur album au festival d’Angoulême en 1993), Yann et Edith adaptent Les Hauts de Hurlevent, un classique de la littérature anglaise écrit par Emily Brontë en 1847.
Il y avait du Dickens dans Basil & Victoria, la première réalisation commune du duo. On est donc pas surpris que leur choix se soit aujourd’hui porté sur Les Hauts de Hurlevent. Ce grand récit, romantique et à contre-courant de la retenue victorienne, est émaillé de tragédies, d’amours empêchés et de personnages d’une grande noirceur.
On oublie souvent que Yann, sous le pseudonyme de Balac, avait jeté les bases de la saga Sambre continuée ensuite en solo par Yslaire.
Avec cette adaptation de fort belle tenue, le scénariste centenaire en albums, rappelle son goût prononcé pour les histoires romantiques. Pour sa part, la trop rare Edith livre ici parmi les plus belles planches de sa carrière en bande dessinée. Tout simplement brillant. (Morgan Di Salvia)
Categories: ,

Comments :

3 comments to “ Yann & Édith's Wuthering Heights ”
tattycoram said...
on  

wow! Would you know if there's an English language version available, BB? Thanks in advance! :)

Cristina said...
on  

I'm afraid there is no English version as it has just been released in France. And this is only the first volume. Did you like the drawings?

tattycoram said...
on  

Love the drawings; that's what particularly attracted me to this post: those images almost have to be Miyazaki inspired!

Thanks for the info, anyway, BB! :)

Post a Comment