Monday, March 15, 2021

Monday, March 15, 2021 12:30 am by M. in , ,    No comments
We are not very sure if this a kind of innocent crime investigation of the novels of the Brontës or a James Tully-like shameless speculation:
Intercripol. Revue de critique policière, n° 2
2020
ISSN : 27253236
Affaires familiales et criminelles : le dossier Brontë, par Jessy Neau (U. de Mayotte)
L'Affaire Bertha Mason dans Jane Eyre
La mort d'Heathcliff dans Les Hauts de Hurlevent

Fratrie littéraire et meurtrière ? De curieuses disparitions dans l'œuvre des sœurs Brontë...Une enquête en plusieurs épisodes, dossier "affaires familiales et criminelles"

  Et si les romans de l’une des familles les plus prolifiques de la littérature anglaise, la fratrie Brontë (Anne, Charlotte, Emily, Branwell), cachaient des meurtres ?  En mettant pour l’instant de côté Branwell, et en exonérant assez rapidement la benjamine, Anne, de toute intention meurtrière[1], on peut se pencher sur le cas des deux romans les plus célèbres de la fratrie de Haworth, Jane Eyre de Charlotte Brontë, et Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights) d’Emily Brontë. Or, ces deux œuvres canoniques de la littérature victorienne peuvent aisément susciter plusieurs interrogations au sujet des disparitions, assez mystérieuses, de personnages aussi gênants pour les protagonistes que généralement détestés par les lecteurs de toutes les époques.

0 comments:

Post a Comment